Les quatre choses que je vais faire pour bien commencer l'année

Aujourd’hui, j’ai envie de te partager les quatre choses que je vais faire pour bien commencer l’année, ce qui j’espère t’inspirera à créer ta propre liste de petites actions qui font toute la différence lorsqu’elles s’ancrent au quotidien.

1. Reprendre une activité sportive

Cela va être très challengeant pour moi, mais je sais que c’est essentiel. Les balades sur le sentier des Douaniers, en Bretagne, c’était bien sympa, mais ce n’était pas suffisant. Je sais que le manque d’exercices physiques a eu des conséquences sur mon énergie qui est plutôt en dents de scie depuis au moins 4 ans et a créé une distance avec mon corps et ses messages.

Avoir un business en ligne suppose que je passe le plus clair de ma journée derrière un écran d’ordinateur et assise. L’absence de mouvements dans la journée crée une baisse d’énergie au quotidien. C’est un cercle bien vicieux.

Je dois dire que l’impulsion de reprendre soin de mon corps passe aussi par le désir de passer de moins en moins de temps derrière un ordinateur. Cet élan suffit à vouloir amorcer un changement.

Je me suis concoctée un programme bien sympa qui allie aquagym et aquabike dans un centre aquatique qui est juste à 10 mn à pied de mon nouveau Sweet Home.

J’ai également découvert la biodanza (« danse de la vie ») et qui me plait beaucoup. C’est une méthode de développement personnel où chacun est invité à se rencontrer et à rencontrer l’autre par une mise en mouvement du corps sur des musiques expressives. C’est extrêmement joyeux et plus physique que je ne le pensais !

Etrangement, cela ressemble à ce que je propose – le temps d’une chanson – aux participants du coworking que j’organise tous les mardis matin à 9h30, au sein de ma communauté Terre d’Artistes. Cela nous aide à libérer les tensions du corps et l’énergie créative. Peut-être une invitation pour moi de la vie à explorer cette voie ?

2. Honorer le (vrai) rythme naturel de mon corps

 

Mon burn-out de fin mars 2022 a été un gros « wake-up call », je crois.

Dans un premier temps, il m’a permis de mieux définir la notion d’épuisement. J’avais tendance à penser qu’un burn-out était liée à une surcharge de travail et à un mental qui essayait de s’en sortir et qui lâchait, faute de solutions. Parfois, c’est le cas.

Mais en y réfléchissant un peu plus, je me suis rendue compte que la racine d’un burn-out – en tout cas chez moi – provenait de plusieurs endroits :

  • un déséquilibre dans le temps dédié à mon business et à ma vie perso ;
  • le non-respect du rythme naturel de mon corps et des messages qu’il peut m’envoyer ;
  • une négociation permanente entre les désirs de mon cœur et ce que le mental « pense ce qu’il conviendrait de faire ».

    Prendre soin de moi, prendre ce temps pour moi, me traiter avec respect, et y prendre plaisir, a été un de mes plus belles prises de conscience l’année dernière. Donc, je vais continuer !

    Le challenge pour moi sera d’être dans l’extrême écoute de mon corps et d’arrêter tout écran lorsque le temps est venu de se préparer au sommeil. Les recherches scientifiques ont bien montré que le manque de sommeil ou un sommeil de piètre qualité empêchait le cerveau de fonctionner de manière optimale et de maintenir un focus et une concentration dans la durée.

    Adieu les soirées Netflix à bingewatcher mes séries préférées ! Je sais en tant que Story Coach que l’engagement énergétique et émotionnel du corps est total quand on est plongé dans des histoires prenantes. Mais j’oublie vite cette notion lorsque je me transforme en simple spectatrice !

    Ainsi, la soirée sera dédiée à des activités plus calmes pour mon intellect !

      3. Choisir en conscience ce que je « consomme » comme contenus

       

      J’ai supprimé complètement la consommation de réseaux sociaux. Même si je n’ai plus de comptes à moi, je pouvais avoir accès à certains comptes de lanceurs d’alerte et autres « wayshowers » sur Telegram ou Twitter.

      Pendant un temps, cela a nourri mon personnage de « Rebelle » et me servait à canaliser ma frustration et mon indignation face aux agissements malveillants de nos élites gouvernementales.

      Je n’en ai plus envie. Car les effets sur mon corps émotionnel étaient bien réels. Cela générait de la colère en moi, affectait mon plexus solaire (siège des émotions) et me provoquait des « aigreurs » dans l’estomac.

      Le message de mon corps était clair ! « Ne sois pas aigrie et choisis de te concentrer plutôt sur la joie ! »

      Également, j’ai fait le tri dans les newsletters que je reçois et n’ai gardé que celles que je prenais plaisir à lire. Ce que l’on « ingère » comme informations est tout aussi important que ce qu’il y a dans notre assiette !

      4. Remettre du « Fun & play » dans ma vie

      C’est peut-être un aspect de moi que tu ne connais pas, mais je suis une grande joueuse ! Pas au point d’être geek, mais je fais partie de cette génération qui est née avec les premiers jeux vidéos des années 1980, et j’adore ça !

      Grâce à mon hôte Airbnb avec qui je me suis très bien entendue, j’ai pu me faire rapidement un cercle d’amis ici en Ariège. Plusieurs fois par mois, on se retrouve en soirée pour des jeux de société. C’est hyper fun et très agréable.

      J’aime la solitude qui m’offre des temps de contemplation et de régénération, mais je ne suis pas un ermite dans l’âme. L’amitié est quelque chose de très important pour moi.

      Ces quatre dernières années m’ont un peu isolée, entre Covid et nomadisme. Cela me fait un bien fou de pouvoir enfin me resociabiliser. C’est ce qui m’a manqué profondément en Bretagne, je pense.

      Cerise sur le gâteau, cela me permet aussi d’être dans ma stratégie de Projector 4/6 (le 4 étant le networker) et de recevoir des invitations de la vie sans aucun effort de ma part. C’est d’ailleurs de cette façon que j’ai reçu « l’invitation » pour mon nouvel appartement !  La joie appelle la joie !

      Ce que j’aime avec cette liste, c’est que ces actions sont toutes liées à ma vie personnelle, et pas du tout à mon business ! Et ça, c’est une première depuis neuf ans !

      Et toi ? Quelles nouvelles petites habitudes vont te soutenir pour 2023 ? Sens-toi libre de cliquer sur « répondre » et me partager tes réflexions !

       

      Crédit photo © Gwladys Louiset

       

      Quatres choses que je vais faire pour bien commencer l'année - Epingle Pinterest

      Laisse-moi t’envoyer des lettres…

      Les Story Letters sont des lettres mensuelles pour te partager ce qu’il se passe dans ma vie d’entrepreneure créative et dans ce que j’expérimente avec les auteur(e)s, les artistes et les entrepreneur(e)s que je côtoie ou accompagne. C’est un mélange de coaching, de partages d’expérience et de prises de conscience, toujours avec l’intention de t’apporter une perspective nouvelle sur l’art de vivre une vie créative joyeuse et jouissive.